La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

La Guinguette en ville

La Guinguette en ville

IMG_20150709_222504

Une belle histoire de famille

IMG_20160506_152936

Dans une autre vie, alors que je cuisinais dans un bar à vin bien connu de la place Flagey, j’ai rencontré Clément.

Et puis, son frère, Paul, leur sœur, Claire et enfin, leur maman, Ellen, bien épaulée par son compagnon.

A l’époque, tout ce joli monde cherchait déjà à construire un projet commun autour de la cuisine.

Ils ont créé La guinguette il y a un peu plus de 2 ans, magnifique pépite complètement repensée, bien au calme sur cette place de village au milieu de la ville, face à l’église du Béguinage.

IMG_20160506_152315IMG_20160506_152408

IMG_20160506_152444IMG_20160506_152131

Paul est chef et a aiguisé son palet chez Henry et Rouge Tomate avant d’avoir l’envie d’exprimer tout son talent dans son propre restaurant.

Dans ses assiettes, il y a toute la gastronomie belge, bien secouée, pas dénaturée et l’amour du produit bien travaillé.

Une ligne champêtre se retrouve dans sa créativité, mise en valeur ultime de ce lieu bucolique.

IMG_20160506_152046IMG_20160506_151915

IMG_20160506_152512IMG_20160506_152544

Clément aime accueillir et servir les gourmands avec un savant mélange de décontraction et de professionnalisme. Il goûte et choisi les vins avec un souhait toujours renouvelé de mettre en valeur des bouteilles inattendues, venues de contrées moins convoitées.

Claire l’épaule en toute discrétion et met de temps en temps sa touche personnelle dans des petites notes sucrées.

Ellen porte tout ce joli monde, donne son avis sur l’assiette et le verre, tranche s’il le faut, fait le trait d’union de sa famille.

IMG_20160506_153301IMG_20160506_153120

IMG_20160506_152823IMG_20160506_153155

Ce jour-là, le printemps fait rage pour 4 ou 5 jours de pur bonheur, et c’est à La Guinguette que je décide de prolonger cette douce impression estivale.

Le calme des lieux, cette douceur de vivre en plein coeur de la ville est complètement enivrant.

Clément nous conseille un vin rouge fruité, frais, qui accompagnera parfaitement tout notre repas, un Saint Roch 2013, syrah et grenache noir.

La mise en bouche, délicate attention du jour, donne le ton de la soirée tout en délicatesse, crevettes en tartare et sa rouille pour éveiller nos papilles.

Le pain est délicieux et l’huile d’olive qui l’accompagne est très goutue.

IMG_20160506_153624IMG_20160506_153433

IMG_20160506_153509IMG_20160506_153704

Vient ensuite l’inconditionnelle croquette de crevettes, unique et énorme, la meilleure de la ville pour un grand nombre, extrêmement généreuse en crevettes et définitivement à tomber.

IMG_20160506_153740IMG_20160506_153905

IMG_20160506_153935IMG_20160506_154054

C’est avec mon thon rouge mi-cuit que je retrouve le paysage pastoral tant aimé de Paul, des herbes, pousses et fleurs se réunissent harmonieusement pour sublimer l’assiette.

Le caviar d’aubergine qui l’accompagne me ravit.

IMG_20160506_153831IMG_20160506_154302

IMG_20160506_154335IMG_20160506_154407

Mais mon plat favori est là, des ravioles maison de patates douces, beurre de sauge, crumble de noisettes et émulsion de lait d’amandes.

Il me fait presque verser une larme.

Ce moment parfait où ton palet s’accorde avec ton coeur.

IMG_20160506_154611IMG_20160506_154530

Dans l’assiette de S., une pintade aux morilles et vin jaune, asperges blanches et pommes Pont neuf.

Il sourit, pas un mot, que des bruits.

C’est très bon signe…

Le plat est généreux, délicat et très parfumé, une merveille.

IMG_20160506_154449IMG_20160506_154642

IMG_20160506_154745IMG_20160506_154824

Amour, gloire et beauté.



  1. François Gaussin
    le 6 juin 2016

    Plaisir de partager:gastronomie,amour et amitié….



Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée