La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

Sablés au parmesan et piment d’Espelette

Les sablés au parmesan et piment d’Espelette

(selon Alba Pezone,reine de la cuisine napolitaine)

IMG_20150327_140005

J’ai découvert Alba Pezonne il y a bien longtemps, alors que les fiches du Elle A Table constituaient déjà ma base de joie culinaire..

Je buvais, rêvais et mangeais déjà italien à l’époque et entre elle et moi, ce fût tout de suite le coup de foudre.

Surtout, très justement, elle décrit la cuisine italienne comme incroyablement moderne, esthétique et saine… En gros, tout ce qu’on demande à un bon repas, si on n’oublie pas que ce soit délicieux!

J’ai fait mon premier buffet pour le mariage de mon amie Odile avec ces merveilles, entre autres, surmontées d’une tomate confite, et je me souviens encore de ces jolis regards sans mots quand les premières saveurs arrivaient au cerveau…

Ah!c’était quelque chose!

Et depuis, ces sablés font souvent la blague pour un apéro rapide et savoureux!!!

Et si pour moi, le parmesan fait partie des ingrédients les plus prometteurs d’un « je n’ai rien dans mon frigo, juste un bout de fromage séché… », ceci est une belle façon de le décliner.

Donc, pour 40 petits sablés ou 20 plus gros.

-100 gr de Parmigiano Reggiano (en bloc, à râper frais, sinon, les sablés sont très friables et tu prends des risques inutiles, même si tu es courageux…)

-180 gr de farine

-120 gr de beurre salé (c’est tellement meilleur!)

-2 jaunes d’œufs

-1 c à c de piment d’Espelette

-2 pincées de sel (ou fleur de sel, ne sois pas radin..)

Mélanger le beurre mou et le parmesan fraîchement râpé, ajouter le piment, le sel et la farine, frotter entre les mains comme pour un crumble et puis incorporer les jaunes d’œufs.

Former des boudins de 3 cm de diamètre ou presque (en gros, de la taille que tu souhaites au final…), bien les compacter et les filmer serrés avant de les placer au congélateur pendant au moins 15 minutes.

Faire chauffer le four, à th 6 ou 180°.

A la sortie du congélateur, prendre un grand couteau bien aiguisé et le passer sous l’eau chaude, déballer les boudins (oui, je sais,c’est évident et t’es pas né de la dernière pluie, mais on n’est jamais assez prudent..) et trancher délicatement des ronds d’un demi-centimètre.

Les disposer sur une feuille de papier sulfurisé ou papier beurre, et enfourner pour 15 min., pour obtenir de beaux galets dorés.

Les laisser refroidir sur le grille et les conserver comme d’hab’ dans une boite en métal (ah, je parie que tu ne pourras pas résister et qu’il ne restera que des miettes!)

mamaparmesan

(ma maman a cette habitude géniale de me ramener des oeufs de ferme que ses patients petits vieux lui offrent, le jaune est tellement beau et frais qu’il en est orange, ça colore magnifiquement mes sablés, c’est mieux!)

(salière trouvée aux puces de la place du Jeu de Balle)



  1. Coline
    le 16 mars 2015

    Hmhmhm je rêve ou bien c’était ceux qu’on a dégustés hier ? J’ai craqué pour eux ! Mais misère je n’ai pas de congélateur, ça marche quand même tu crois ? Merci encore pour cette magnifique table d’hôte, on s’est régalées avec ma maman, et amusées, et enchantées ! Elle n’est pas prête d’oublier, qu’elle m’a dit ! Bisous de nous deux et à bientôt !

  2. latabledaline
    le 16 mars 2015

    oh, oui, que c’était bien!!merci à vous et votre enthousiasme, vivement la prochaine…ce fût un plaisir de rencontrer ta maman
    Pour les sablés,oui ce sont eux!!
    Et pas de problème, tu les mets 1h minimum au frigo (tu peux les mettre plusieurs jours à l’avance aussi, ça se garde bien..)et dés la sortie du frigo, tu coupes de fines tranches délicatement et tu enfournes!
    tu me diras!!à vite!



Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée