La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

marmelade de mandarines

Marmelade de mandarines

(J’ai faim, comme dirait Annie…)

J’ai découvert un film avec une Annie Girardot pleine de vie… qui aime un homme, qui a faim  après l’amour, qui veut tout savourer, qui est presque animale dans sa façon de vouloir à tout prix dévorer les bonheurs évidents que lui offre le simple fait d’ exister…

Une belle image, une envie de rêver au meilleur..

Sa faim sans fin illustre parfaitement sa manière de vivre, quel meilleur baromètre que la faim quand on veut profiter de tout!

Ce film, c’est La Mandarine, avec aussi, cet acteur jouissif, Phillipe Noiret.

En cette belle fin de journée encore emplie de la chaleur d’un nouveau printemps, je me lance dans cette marmelade qui m’a fait tomber par terre quand je l’ai goûtée en Sicile.

Et après maintes recherches, n’ayant pas retrouvé LA marmelade qui me fait rêver dans les étals de Trapani, je me décide à la tester alors que la saison de ces beaux agrumes commence.

(Je me réjouis de voir apparaître les oranges sanguines aussi, les agrumes font partie de mon amour pour l’automne…)

Cette version de marmelade est une invention due à la lecture d’une quantité de recettes diverses, entre confitures et gelées…

Pour 2 pots:

– 2 kg de mandarines

– 400 gr de sucre

– 1 c à c bombée d’agar-agar

Pele et ôte les parties blanches de la moitié des mandarines.

(je garde les zestes et les conserve dans un peu de sucre pour une prochaine fournée de sablés aux agrumes)

Presse le jus de l’autre moitié des mandarines et mets le tout dans une cocotte à fond épais.

Pese l’ensemble (j’ai obtenu 1kg au final) et ajoute le sucre en fonction (pour ma part, toujours un peu moins de la moitié du poids obtenu).

Mets la cocotte sur le feu fort et attends un bouillon.

Réduis alors le feu et laisse confire pendant environ 30 minutes (écume de temps en temps..).

Hors du feu, passe le liquide au chinois, afin d’ôter toutes les petites membranes qui ont donné du goût mais risquent d’être peu agréables en bouche ( j’ai laissé tout de même pas mal de pulpe de fruit, ce qui m’a poussé à l’appeler marmelade et non gelée…)

Presse bien ces peaux afin de ne perdre que très peu de liquide.

Remets le tout sur feu doux.

Ajoute alors l’agar-agar et mélange en laissant encore sur le feu 5 à 10 minutes jusqu’à ce que le liquide s’épaississe.

Mettre la marmelade en pots et les retourner de suite avant de les mettre au frais.

(Le lendemain, oh bonheur, je retrouve ce goût empli de souvenir de soleil et de mer indigo, la Sicile est dans ma cuisine…)

 



  1. 2moiselles-happy-lookeuses
    le 8 novembre 2013

    Merci pour la recette et pour ces magnifiques photos!!

  2. latabledaline
    le 9 novembre 2013

    tout le plaisir est pour moi!!!

  3. aurelia-m
    le 8 novembre 2013

    Je découvre ton blog et je le trouve superbe. Moi qui ne cuisine pas je vais même m’essayer à cette recette 🙂 Les photos donnent terriblement envie!

  4. latabledaline
    le 9 novembre 2013

    c’est aussi pour les paresseux de la cuisine que ces recettes sont là, simples et efficaces…juste de quoi faire rêver tes papilles!!



Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée