La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

Grandes crevettes, cresson, shiitakés et gomasio noir

Grandes crevettes, cresson, shiitakés

et gomasio noir

IMG_20151203_155323

Autant profiter jusqu’au bout de la saison des champignons et découvrir de nouvelles façons de les déguster.

Les shiitakés sont tellement subtils crus que je voulais trouver une recette qui ne les bouscule pas trop…

C’est chose faite, un joli plat terre-mer rehaussé par le poivré du cresson.

Il s’agit donc d’un repas très léger, idéal le soir et après les fêtes, quand nos estomacs seront engorgés de gras et de sucre.

Pour les crevettes, si tu connais un bon poissonnier, files-y, sinon, j’ai trouvé récemment des queues de crevettes congelées au Delhaize, en pêche durable.

Elles sont bonnes et calment mes angoisses du ‘mal faire’ avec l’achat des crustacés.

Pour les shiitakés, tu peux en trouver au Marché des tanneurs depuis des semaines, ça vaut vraiment la peine.

Et pour le gomasio noir, il s’agit simplement d’un gomasio maison fait avec du sésame noir.

Tu peux t’en cuisiner un pot en mixant grossièrement 100gr de sésame noir grillé et 10gr de gros sel de qualité.

Pour 4 heureux:

-400 à 500gr de crevettes

-1 botte de cresson (ou de pourpier, de roquette…)

-250gr de shiitakés (ou d’autres champignons de ton choix, mais les shiitakés crus, c’est à tomber!)

-1 petite noix de gingembre

-le jus d’un citron

-1 gousse d’ail

-2 c à s de Tamari ou sauce soja douce

-1 c à s d’huile d’olive

-une pincée de gomasio noir

-un tour de moulin à poivre

(si tu as très faim, fais cuire un peu de riz)

Fais cuire tes crevettes quelques minutes dans un filet d’huile d’olive, le temps qu’elles prennent une jolie couleur rose et laisse-les tiédir.

Mélange ou mixe rapidement la sauce avec l’ail et le gingembre pelés, le jus de citron, la sauce soja et un filet d’huile d’olive.

Rince le cresson et détache les queues trop dures (garde-les pour un bouillon) et frotte les shiitakés si ils sont terreux.

Coupe-les en lamelles grossières.

Dans un bol, enrobe bien les shiitakés et les crevettes cuites avec ta sauce.

Assemble ton repas dans un grand plat, d’abord le cresson, puis le mélange crevettes-shiitakés, saupoudre de gomasio ou de fleur de sel et de sésame grillé, un bon tour de moulin à poivre et l’affaire est faite!

(J’ai ajouté des grains de grenades qu’il me restait, un délice, ça explose en bouche!)



  1. François Gaussin
    le 8 décembre 2015

    Ça doit être délicieux même pour une petite entrée de fêtes, à s’en relècher les babines!biz

  2. Klet Mariette
    le 27 février 2016

    Testé et approuvé ! Comme chaque fois !
    J’aurais jamais osé les shiitakés crus et c’est juste parfait !
    Merci ma cooking coach préférée 🙂

  3. aline
    le 28 février 2016

    merci!!!!



Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée