La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

Gigot d’agneau en croûte de pain

Gigot d’agneau

en croûte de pain

à la coriandre.

Oui, je sais, le gigot d’agneau, c’est un grand classique pascal, mais moi, j’te dis qu’il n’y a pas d’heure pour se faire un joli spectacle culinaire.

Ceci dit, c’est surtout mon amie Yoko qui était surexcitée à l’idée de préparer un plat qui réunit tout ce qu’elle aime, de la bidoche, des épices, du pain et des copains..

(tu remarqueras aisément son petit air allumé sur les photos, hum!)

Allez, tu vas prendre un peu de temps pour te faire du bien, le pain ça aide à devenir aimable, tu vas voir.

Pour 4, 5 ou 6 copains heureux aux estomacs variables:

-un gigot de environ 1.5kg (environ 1kg désossé)

-2 grandes bottes de coriandre (ou de basilic si tu préfères, hein)

-4 gousses d’ail

-1 c à s de paprika

-1 c à s de cumin

-le jus d’1/2 citron et le zeste de 2 citrons (ou1/2 citron confit pour remplacer le tout)

-2 c à s d’huile d’olive

-1 c à s de graines de coriandre

-4 étoiles de badiane

-sel et poivre

-500gr de farine

-350ml d’eau tiède

-1/2 cube de levure fraiche (20gr)

-1 c à c de sel

Commence par préparer ta pâte à pain.

Fais fondre la levure dans 350ml d’eau tiède et tamise ta farine dans un grand bol, forme un puits au centre, dépose le sel sur les bords et verse la levure dans le puits.

Fais pénétrer délicatement toute l’eau/levure et la farine, pétris quelques minutes et forme un bon pâton que tu laisses reposer sous un linge dans un endroit à l’abri de tous courants d’air le temps de préparer le reste de ton plat.

Sors ton gigot du frigo, histoire qu’il prenne la température ambiante.

Mélange tes ingrédients pour la marinade.

Le paprika, le cumin, les zestes et le jus ou le citron confit, l’ail, la coriandre, une c à c rase de sel et quelques tours de moulin à poivre, mixe le tout avec l’huile d’olive pour obtenir une pâte.

Forme de petites incisions à la surface de ton gigot, ça permettra à la marinade de bien pénétrer.

Ta pâte doit avoir doublé de volume ou presque, pétris-la quelques minutes et farine ton plan de travail.

A l’aide de tes petits muscles et d’un rouleau à tarte, étale délicatement ta pâte, du centre vers l’extérieur.

(Tu vas voir, elle est un peu élastique, pas d’inquiétude, tout est normal).

Allume ton four à 180°/190°.

(180° pour Yoko qui a une brute épaisse pour four, 190° pour moi avec mon super four plus normal..)

Dépose ton gigot au centre et étale toute la marinade en la poussant bien dans les incisions.

Ajoute encore une bonne pincée de sel et des tours de moulin à poivre sur toute la surface du gigot.

Et enferme ton gigot dans la pâte à pain délicatement et en toute logique, comme si tu emballais un cadeau.

J’ai coupé les bords trop longs et retravaillé la pâte, tu obtiens 4 petits pains que j’ai saupoudré de nigelle et cuit pendant 10 à 15 minutes à côté du gigot, une petite tuerie qui ravira tout le monde.

Avec un pinceau ou tes doigts, étale un peu d’eau sur la pâte afin de s’assurer que les jointures ferment bien et dispose la badiane et la coriandre sur la surface de la pâte.

(Ça va délicatement parfumé ton pain, tu les ôteras à la sortie du four)

Dépose doucement ton gigot dans un plat à four et enfourne pour 50 minutes.

(1h si tu aimes la viande bien cuite, mais je te préviens l’agneau, ça se mange rosé, j’dis ça, j’dis rien!).

Dès que ton pain est bien doré, couvre avec un papier cuisson pour éviter qu’il ne colore trop.

Laisse reposer ta bête 10 minutes hors four avant de la découper.

J’avais préparer des tranches de patates douces cuites préalablement et les ai ajoutées 10 minutes avant la fin de la cuisson du gigot, histoire d’avoir mon plat complet.

(Tu coupes tes patates en 6 tranches dans la longueur en gardant la peau, tu les disposes sur une plaque de four chemisée avec un filet d’huile d’olive, du sel, du poivre, quelques herbes séchées et 2 ou 3 gousses d’ail et tu enfournes environ 25 à 30 minutes)

C’est un délice, fondant comme jamais, et ça a vraiment de la gueule!

Spectacle et cris ravis garantis avec tes copains, tu vas encore épater la galerie, ne me remercie pas, j’aime ça te faire plaisir..

Tu sers des tranches épaisses, rosées comme il faut, avec le pain qui est très parfumé et une bonne salade au vinaigre balsamique, ça s’accordera parfaitement avec les patates douces.

Tu peux évidemment remplacer la coriandre par du basilic et prévoir un peu plus d’herbes pour saupoudrer ton assiette.

(regarde-moi ces petites merveilles!)





Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée