La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

Mellow cakes

Mellow cakes

Et Jim J.

Dans ton inconscient collectif, il y a certainement Stranger than Paradise, Down by Law, Mystery Train, Night on earth ou encore Ghost Dog et Coffee and cigarettes..

Pour moi, il y a surtout une scène magnifique dans Brookly Boogie (Blue in the Face), où Jim Jarmusch fume sa dernière cigarette avec Harvey Keitel.

A l’époque,ça m’a donné envie d’acheter un paquet de Lucky, à cause de l’esthétique du rond rouge sur le paquet mou, de l’allure que ça donnait à Jim Jarmusch avec sa chemise 50′.

Je crois que c’est là que j’ai commencé à avoir envie de beau souvent, partout…

Et de me construire une identité avec tous ces visages et ces allures incomparables.

Les longues vestes noires de Patti S.,

Les jeans et les chemises de Romy S.

Les pantalons à pinces et les t-shirts immaculés de David B.

Les converses de Kurt C.

Le petit foulard noué dans le cou de Mick J.

Et le paquet de cigarettes de Jim J.

Et sa tête blanche..

Qui nous amène à ces délices enneigés, mes mellows cakes..

Ça a commencé par un désir d’île flottante, puis j’ai eu envie de croustillant, d’où le sablé et quand j’ai pensé chocolat, il y a eu cette évidence..

Cette bombe crapuleuse revisitée, simplifiée, merveilleuse…

J’ai même testé la recette sans le moule à demi-sphères, histoire que tu ne te sentes pas obligé de l’acheter, c’est évidemment tout aussi bon mais aussi tout aussi beau, si tu as un peu d’allure..

(et sinon, tu peux en trouver facilement, notamment chez Home of Cooking)

(pour 20 petits)

Les sablés:

-1 jaune d’œuf

-60gr de sucre

-50gr de beurre mou

-100gr de farine

-1/2 c à c de levure sèche de boulanger

-1 pincée de fleur de sel

Pour les meringues comme des îles flottantes:

-2 blancs d’œufs

-30gr de sucre glace

-50gr de chocolat noir ou au choix

Allume le four à 180°.

Blanchis le sucre et le jaune d’œuf, ajoute le beurre mou, puis la farine, la levure, le sel, forme un pâton et laisse reposer 20min au frigo.

Pendant ce temps de repos, monte les blancs d’œufs en ajoutant le sucre glace en 2 fois, glisse-les dans des petits moules huilés, enfourne 3 minutes, démoule délicatement avec une petite cuillère et laisse tiédir.

Et donc, si tu n’as pas la chance d’avoir ce superbe moule, t’inquiètes, arme-toi de 2 petites cuillères et forme des petites quenelles, c’est tout aussi efficace et délicieux, pose-les sur du papier cuisson et enfourne aussi 3 minutes.

Étale ta pâte et forme 20 petits biscuits ronds de 1/2 cm d’épaisseur, enfourne 10 à 12 min (ils sont prêts quand ils sont dorés au bord), laisse refroidir.

Fais fondre le chocolat très doucement et nappe délicatement tes sablés refroidis.

(moi, je n’aime pas le bain-marie, donc, je fais chauffer un bon petit poêlon en fonte, je dépose le chocolat et dès que ça commence à fondre, j’éteins le feu et je mélange, la chaleur emmagasinée par le poêlon fais fondre la chocolat tout en douceur)

Dépose doucement tes meringues et hop, tu l’as ton mellow cake, artisanal et merveilleux!

Ça va ravir les plus difficiles, les sceptiques et boudeurs, joie dans ton foyer!

(Spéciale dédicace à Romain, il se reconnaitra..)





Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée