La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

Chutney de prunes aux échalotes

Chutney de prunes aux échalotes

 (et si le printemps était en octobre?)

Tu remarqueras que, oui, j’ai passé la journée en scandales.. pas de triche avec les photos (hum..)

Cette douceur, ah, c’est bon!

Dans ma cuisine remplie de lumière, je fais un sort à ces prunes glanées chez mon épicier préféré, et je tente un chutney.

J’ai construit un fil de recette avec divers envies et instincts, et le résultat est à la hauteur de mes envies, et ça c’est une autre bonne nouvelle!!

Pour un gros pot:

-15 prunes

-5 échalotes

-2 c à s de vinaigre balsamique

-40 cl de vin blanc (et oui, une bouteille ouverte pour cuire des coques, il en restait..)

-du laurier

-du poivre Séchouan (une vingtaine de grains)

-1 c à c de sucre (complet ou pas, miel, sirop de liège, d’érable..)

-1 pincée de sel et quelques tours de moulin à poivre

Fais revenir les échalotes en lamelles dans un peu d’huile d’olive, laisse-les dorer.

Ajoute le vinaigre, le poivre et laisse fondre quelques minutes, le temps de laver et dénoyauter les prunes.

Coupe-les en morceaux grossiers et ajoute le tout aux échalotes.

Mets le vin blanc, le sucre et le laurier dans ta cocotte et couvre 20 à 30 minutes sur feu doux, le temps que le mélange soit bien fondant.

A ce moment-là, découvre et mets le feu un chouïa plus fort pour que le liquide s’évapore et que le sucre caramélise bien les prunes et les échalotes.

Quand ça commence à ressembler à une belle confiture, il est temps d’ajuster l’assaisonnement (et de préparer le reste du repas ou de mettre ton chutney en pot si t’es pas pressé…)

(Mangé hier soir avec du magret de canard et des grenailles rôties au four, j’te raconte pas le regard amoureux auquel j’ai eu droit…)





Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée