La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

chataignes au four

Châtaignes au four

(pour Robert et Sylvester..)

Les châtaignes au four, c’est un peu la madeleine de Proust de mon mec en automne..

Il en ramène tous les deux jours et on s’en fait notre quatre heure.

On confond trop souvent ces beaux fruits avec les marrons qui, eux, sont immangeables, grand mystère des mots justes qui se perdent (quelques sortes de marrons sont comestibles, mais la plupart du temps, on nous sert de la châtaigne en l’appelant marrons..).

Elles tombent de l’arbre à partir de septembre et ensuite, on en trouve souvent jusqu’en février, autant en profiter.

(Et l’odeur qui se rependra chez toi te mettra le coeur en joie!)

Je redécouvre ces coques alors que, il y a quelques années encore, j’avais l’habitude d’en acheter à la sortie du métro au centre de Bruxelles, là où un couple à l’age avancé en vendait dans une baraque de fortune (elle est revenue cette année, oh bonheur..)

Rien de plus simple et de plus réconfortant, il vaut mieux les manger chaudes mais je les imagine aussi au petit déjeuner, refroidies, dans mon granola avec de la faisselle.

Tu n’as qu’à allumer ton four à 180°, couper la queue des châtaignes (important, sinon elles explosent dans ton four!), et les déposer sur une plaque au four pour 20 à 30 minutes, selon leurs tailles.

(pour vérifier la cuisson, il suffit d’en goûter une, ça va être dur, hum!)

(et sinon, hommage à de jolis boxeurs…on appelle ça se mettre une châtaigne, non?)





Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée