La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

Soupe de patates douces et potimarron rôtis et dukkah de pistaches

Soupe de patates douces et potimarron rôtis,

dukkah de pistaches

 

Pour cette soupe merveilleuse, j’ai utilisé une technique que je n’avais encore jamais tentée et pourtant..

C’est tellement évident que les légumes rôtis au four ont une saveur inégalable..tellement.

Donc, oui, tu vas d’abord cuire tes patates douces et ton potimarron au four, comme tu pourras aussi le faire avec ton céleri-rave, tes panais ou encore tes topinambours.

Tu auras droit à ces petites notes de noisettes complètement addictives qui s’acoquinent si bien aux notes de châtaignes du potimarron..

Et pour couronner le tout, je m’amuse depuis quelques mois à faire swinguer mes repas avec la dukkah, un savoureux mélange de noix, graines et épices à tomber à la renverse..

(j’en profite pour te glisser le lien de ma recette en vidéo pour le Elle, hum, c’est ici)

Avec des pistaches et le zaatar (dont je te donne la recette), j’ai trouvé un must!

Allez, à ta cocotte!

Pour 4 gourmands venus du froid:

-1 potimarron

-2 petites patates douces

-4 gousses d’ail

-2 c à s d’huile d’olive

-1l d’eau (ou un peu plus)

Pour la dukkah:

-30gr de pistaches grillées non salées

-15gr de graines de courges grillées

-2 c à s de zaatar (pour le faire toi-même, mélange et mixe grossièrement les feuilles de 5 branches de thym frais, 1 c à s de thym sec, 1 c à s de sarriette, 1 c à s de sumac, 1 c à s d’origan sec, 1 c à s de sésame grillé, et une bonne pincée de gros sel. Tu trouveras toutes les épices en herboristerie notamment, chez Desmecht, à Bruxelles, ça c’est certain)

Allume le four à 180°.

Épluche tes patates douces (ou pas, en fait, j’ai presque regretté..tu peux juste bien les laver et frotter) et coupe-les en tranches de 1/2cm.

Fais de même avec ton potimarron (sur le coup, je garde la peau, lavée et je l’évide, évidemment).

Dépose le tout sur une plaque de four chemisée, en évitant les doubles couches, ajoute les gousses d’ail entières avec la peau, arrose d’un bon filet d’huile d’olive, une bonne pincée de gros sel et enfourne 25 à 30 minutes, le temps que les chairs soient bien fondantes.

Pendant la cuisson, prépare ta dukkah, grille tes pistaches dans une poêle sans huile, sur feu moyen , en surveillant et fais de même avec les graines de courge (je grille toutes mes oléagineuses et graines à l’avance puis les préserve dans des bocaux hermétiques), commence à concasser grossièrement et ajoute le zaatar et le gros sel.

(Tu peux en préparer pas mal et la garder dans un bocal, c’est un délice sur tout!)

A la sortie du four, dispose tous tes légumes dans ton blender (ou dans une cocotte si tu as un mixeur plongeur) avec l’ail déshabillé, ajoute d’abord 800ml d’eau (ou de bouillon si tu as), commence à mixer et ajoute l’eau selon tes envies de textures..

(Moi, j’aime les soupes très épaisses)

Ajuste l’assaisonnement et sers ton délice avec une généreuse poignée de dukkah et un filet de ton huile favorite (chez moi, huile de courge grillée ou huile de noisette), ça va rendre ton estomac engorgé très très heureux, j’peux te l’dire…

Allez, bonne année!



  1. Muriel
    le 13 janvier 2018

    Mmmm… délicieux! Et tout simple!

  2. La Table d'Aline
    le 13 janvier 2018

    merci, j’en suis ravie!

  3. Desert
    le 15 janvier 2018

    Ah Mais miam !! Un grand merci , je me réjouis d essayer , mais est-ce qu’on peut trouver cette dukkah toute faite ?

  4. La Table d'Aline
    le 15 janvier 2018

    chère Florence, ah, non, je ne connais pas d’endroits où la trouver, mais fais§la, ça va vite!



Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée