La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

Petites tresses au sucre

Petites tresses au sucre

Tu commences à savoir à quel point j’aime pétrir, façonner et me mettre les mains dans la farine..

Cette petite merveille se situe entre la brioche et le craquelin, ni trop sucré, ni trop pain..

Un petit goût de paradis sans le crapuleux du gras en somme..

Elle m’a été inspirée des fameux kanelbullars ou roulés à la cannelle, que l’on voit de plus en plus dans les salons de thé et autres magnifiques hauts lieux de délicieux cafés, mais sans le beurre…

C’est d’une facilité à faire rire les enfants et d’une beauté à se faire pâmer tous les copains..

Pour ton goûter, ton déjeuner ou n’importe quel moment de gourmandise bien méritée, c’est elle!

En gros, à tes fourneaux, tu vas t’amuser et ce sera très bon!

Pour 6 tresses:

-300gr de farine de blé

-7gr de levure boulangère fraîche (ou 3gr de levure boulangère déshydratée)

-2 c à s d’huile d’olive

-1 c à c de sel

-125ml de lait (pour moi, du lait de riz, mais ton lait de vache sera bien aussi..)

-100gr de sucre en grains

-1 œuf battu

(et des épices  et arômes de ton choix, vanille, cannelle, cardamome, pépites de chocolat, graines de pavot, de sésame, fais-toi plaisir..)

Dans un bol de robot, verse la farine et le sel, creuse un puits et dépose la levure émiettée, verse le lait tiédi et délaye doucement.

Ajoute la moitié de l’œuf battu, l’huile d’olive, 80gr de sucre en grains (et l’arôme ou l’ajout de ton choix) et pétris 5 minutes.

Forme une belle boule de pâte homogène, couvre d’un linge propre et laisse reposer hors courant d’air 2h.

Sépare la pâte en 3 pâtons puis chacun en boudin de 25 cm environ, tresse en fixant les extrémités et enroule la tresse sur elle-même.

(Aide-toi de farine si la pâte colle trop à tes mains..)

Dore la tresse avec le reste de l’œuf battu et saupoudre avec les 20gr de sucre, laisse reposer encore 1h, sous un linge propre et hors courant d’air.

Préchauffe ton four à 180° et enfourne 20 minutes.

Laisse tiédir avant de déguster.

Ça se mange sans faim, avec ou sans confiture, avec ou sans pâte chocolatée, avec ou sans amis…Bref, tu m’en diras des nouvelles!





Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée