La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

La caponata

La caponata

img_20160916_171734

 La Meglio Gioventu

img_20160916_181147

Si il y a bien un film qui me trotte sans cesse en tête quand je suis en Italie, c’est bien celui-là.

Une grande saga familiale, des héros émouvants, de la romance, de l’histoire, des musiques et paysages à tomber…

De quoi te replonger dans les accents solaires depuis ton canapé toute l’année…

Et sinon, je t’ai ramené la recette magnifique de la caponata de ma tendre Sicile.

C’est le plat que je mange le plus quand j’y suis, il en existe mille versions, et elle est terriblement addictive.

A Pantelleria, dans un restaurant face à la mer et au plus beau soleil couchant du monde, j’en ai même mangé une version ‘blanche’, sans tomates, et c’était un délice.

Alors, fais comme je te le dis toujours, joue avec les saveurs, accapare-toi les éléments et trouve ta recette parfaite, tu n’en seras que plus fier!

Au beau milieu des aubergines confites, les câpres et les olives t’apporteront le sel,  le vinaigre une touche d’acidité, le sucre adoucira tout ça et le basilic et les tomates donneront toute la fraicheur de l’été, bref tu trouveras l’équilibre!

Mais n’oublie pas, ici il est plus que jamais question de très bons produits, prends le temps de les chercher et rapporte ce que tu peux de tes prochains voyages.

(Traditionnellement, les aubergines sont frites, mais je te livre ma version plus douce)

Alors, pour 6:

-1kg d’aubergines

-4 à 5 branches de céleri

-2 gousses d’ail

-une vingtaine de tomates cerises

-3 ou 4 oignons rouges

-100gr d’olives (noires ou vertes, mais des bonnes, hein!)

-1 c à s de câpres (je ramènes les miennes de Sicile, conservées dans le sel, donc, je les laisse tremper dans un peu d’eau quelques minutes pour les dessaler)

-80gr de raisins secs

-2 c à s de sucre

-1/3 de verre de vinaigre de vin rouge (ou balsamique), soit environ 30ml.

– 1 botte de basilic

-huile d’olive

-sel, poivre

Allume ton four à 180° et chemise ta plaque de four.

Lave tes aubergines et coupe des gros dés grossiers de 2 cm.

Dépose-les sur la plaque de four, verse 2 à 3  c à s d’huile d’olive, mélange bien et étale.

Ajoute un peu de gros sel et enfourne pour 40 à 45 minutes, selon ton four, ça doit être bien fondant.

img_20160916_153313img_20160916_153716

img_20160916_175545img_20160916_154114

Pendant la cuisson des tes aubergines, lave et coupe très finement le céleri.

img_20160916_154543img_20160916_180558

img_20160916_154901img_20160916_154810

Prépare tes olives, les raisins, les câpres, les tomates, l’ail et les oignons émincé ainsi que le céleri coupé.

img_20160916_160034img_20160916_155942

img_20160916_181230img_20160916_155914

Dans une grande cocotte, fais chauffer un filet d’huile d’olive avec l’ail, le céleri et les oignons rouges.

Laisse colorer 5 à 10 minutes à feu vif, le temps que les saveurs se mélangent bien.

img_20160916_161038img_20160916_161153

img_20160916_175906img_20160916_161233

img_20160916_162300img_20160916_162403

Ajoute alors les tomates cerise entières, les câpres, les olives et les raisins secs en diminuant le feu.

Verse une c à s de sucre, mélange et laisse mijoter à couvert pendant 10 minutes, le temps que le céleri devienne fondant.

img_20160916_180511img_20160916_162439

img_20160916_162533img_20160916_162644

C’est le moment de mettre tes aubergines confites dans la cocotte avec la moitié de ta botte de basilic.

Mélange bien et laisse à nouveau mijoter 10 minutes à couvert et à petit feu.

img_20160916_164121img_20160916_180802

img_20160916_164035img_20160916_164302

Verse une dernière c à s de sucre et le vinaigre de vin, mélange bien, assaisonne et éteins le feu sous la cocotte.

Couvre et laisse reposer.

img_20160916_175750img_20160916_164823

img_20160916_164924img_20160916_175848

Tu vas me déguster ça avec le reste du basilic et si tu en as envie de pignons ou amandes grillés.

Tiède ou froid, le jour même ou le lendemain, c’est encore meilleur, les saveurs se seront bien imprégnées les unes des autres.

Sur une belle tranche de pain toasté, avec une grande salade, un poisson, une viande rouge juste saisie, bref, fais ta vie.

En Sicile, elle est servie comme contorno (j’aime traduire contour, ce qui accompagne le secondo, le plat de résistance), alors, tu vois, tu peux le manger avec plein de bons petits plats!

img_20160916_175632img_20160916_171734



  1. Vdp
    le 27 septembre 2016

    merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii <3 !!! de quoi me réconcilier avec le cuisine …. merci très sincèrement <3

  2. La Table d'Aline
    le 28 septembre 2016

    ah, avec plaisir!!!!!



Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée