La Table d'Aline

( ne parle pas la bouche pleine )

céleri-rave en croûte de sel

Céleri-rave en croûte de sel

IMG_20141223_101902

Entre deux gouttes de pluie et deux orgies de Noël, il est bon de se préparer des choses simples.

Le céleri-rave est une bombe de saveur cuit de cette façon, il a un goût subtil d’artichaut et il fond comme du beurre.

C’est une grande surprise!

Il te faudra un peu de courage, mais crois en toi, c’est simple et d’une beauté à faire tomber…

Pour 2 repus de Noël:

-un céleri-rave (le mien est moyen)

-2 oeufs (uniquement les blancs)

-700gr de sel (fin, gros, comme tu le sens), à 1kg de sel, si ton céleri-rave est costaud.

IMG_20141223_100842IMG_20141223_100919

IMG_20141223_101028IMG_20141223_101050

Allume ton four à 190°.

Casse les oeufs et dépose les blancs dans un bol (réserve les jaunes pour une crème brûlée si tu veux…).

Verse le sel dans ce bol.

IMG_20141223_101120IMG_20141223_101141

IMG_20141223_101207IMG_20141223_101310

Commence à incorporer le sel aux blancs, avec une cuillère ou à la main.

Tu dois obtenir une pâte compacte mais légèrement humide et collante, ajoute un peu de sel si tu sens que c’est nécessaire.

IMG_20141223_101335IMG_20141223_101407

IMG_20141223_101444IMG_20141223_101553

Et commence à recouvrir le céleri avec la pâte.

C’est une étape délicate, il faut presser et coller la pâte à ton légume.

Une fois qu’un côté est fait, dépose le céleri dans ton plat allant au four et couvre-le complètement.

IMG_20141223_101635IMG_20141223_101838

IMG_20141223_102016IMG_20141223_102146

(Il est très important de bien couvrir tout le céleri, il ne doit avoir aucune échappée!)

IMG_20141223_102209IMG_20141223_102611

IMG_20141223_102545IMG_20141223_102243

Enfourne pour 1h40 à 2h, selon la taille.

IMG_20141223_102327IMG_20141223_102413

IMG_20141223_102434IMG_20141223_102459

La croûte va se former et brunir doucement jusqu’à obtenir une texture extrêmement dure.

IMG_20141223_111425IMG_20141223_105652

IMG_20141223_114132IMG_20141223_115328

Sors ton céleri du four et laisse-le refroidir quelques minutes.

IMG_20141223_130507IMG_20141223_121149

IMG_20141223_121102IMG_20141223_121253

Arme-toi alors d’une marteau ou d’un rouleau à tarte et donne-t’en à coeur joie, casse d’un coup la croûte, en découvrant peu à peu ton céleri.

IMG_20141224_094357IMG_20141224_094443

IMG_20141224_094517IMG_20141224_094556

IMG_20141224_094642IMG_20141224_094709

IMG_20141224_094749IMG_20141224_094846

IMG_20141224_094928IMG_20141224_095047

Prends un couteau et ôte la peau délicatement…

Un grand moment de tendresse t’attend, c’est bon à se damner.

L’assaisonnement est parfait, bien salé grâce à la croûte.

IMG_20141224_095129IMG_20141224_095228

IMG_20141224_095358IMG_20141224_095434

IMG_20141224_095511IMG_20141224_095541

IMG_20141224_095616IMG_20141224_095643

En accompagnement d’une viande ou d’une grande salade bien relevée, avec du raifort, c’est merveilleux et léger…

(ça tombe bien, t’en peux plus des plats en sauce et ton estomac demande un répit!)

Tu peux cuire plein de légumes, de poissons et de viandes de cette façon, ça vaut vraiment le coup.

IMG_20141224_095710IMG_20141224_095734

IMG_20141224_095759IMG_20141224_095823

Allez, prépare les paillettes, dans 4 jours c’est la nouvelle année!



  1. Coline
    le 8 avril 2015

    Alors ce soir, moi, je (re)fais la purée de céleri rave au thym et à l’ail,,, si bonne 🙂 Mais avec le demi céleri qu’il me reste, est ce que j’oserai faire cette recette de croûte de sel, un autre jour ? Je veux dire, comme il est coupé en deux, tu crois que ça marchera ? Ou bien ça pénètrera trop la chair et le rendra trop salé (le pauvre)? Bisou !

  2. aline
    le 8 avril 2015

    alors ma belle Coline, oui!!!si le côté « ouvert » est trop salé, tu n’auras qu’a coupé une tranche et puis zou, le reste sera nickel!!tente, tente, tu vas voir, c’est génial!(tiens-moi au courant!)

  3. Pauline
    le 14 octobre 2015

    Réalisée hier, cette recette est un jeu d’enfant ! Cuit, 2h et refroidi pendant plus de 2 h également, mon rouleau à tarte à même chômé car la croûte s’est cassée toute seule quand j’ai voulu décoller le céleri du plat pour le poser sur une planche. Il était encore presque chaud à l’intérieur. Et parfaitement assaisonné ! Facile à préparer, il faut juste prendre son temps et le four fait sa vie et vous fait un céleri bon comme un gâteau ! Merci Aline pour tes recettes en or !

  4. aline
    le 14 octobre 2015

    chouette, tu as tenté!!!magnifique, hein!!

  5. yoko
    le 19 octobre 2015

    tout simple (une fois qu’on a le bon dosage œuf/sel sur un céleri énoorme) et quelle merveille ! fondant, bcp moins salé que ce que je ne croyais… mais qu’est-ce qu’on ferait bien comme autre légume qui soit aussi succulent avec cette technique, des idées Chef ?!

  6. aline
    le 19 octobre 2015

    oui, un délice!!!si tu fais un lit de sel+œuf dans un plat, tu y déposes tes légumes, betteraves, carottes, navets, toujours avec la peau, tu recouvres de sel+œuf et tu enfournes!facile!!!

  7. Sophie
    le 28 mars 2016

    idem: tenté ce soir également (c’est la soirée du céleri en croûte ou quoi!?). délicieux!

  8. aline
    le 30 mars 2016

    beau spectacle ce céleri rave , hein, Sophie?

  9. yoko
    le 19 novembre 2016

    au bord de la crise de nerfs pour raison de texture sel/œufs n’adhérant pas au céleri 15′ avant le début d’un annif où bibi se retrouve à faire la bouff à la dernière seconde, j’ai rajouté un peu d’eau et tout s’est réajusté comme par miracle !! les 2 jaunes d’oeuf de récup ont idéalement servi pour la recette des sablés au parmesan (qui a aussi failli finir en ratatouille, l’humeur du jour quoi !) bisous ma poule et merci pour tes conseils avisés aux amis mal lunés 🙂

  10. La Table d'Aline
    le 20 novembre 2016

    parfait mon Yoko!!



Vous aussi, laissez un message !

Votre adresse email ne seras pas publiée